Sophrologie et haut potentiel (HPI)

« HPI », « Précoce », « Surdoué », « Zèbre »



Qu’est-ce qu’une personne à Haut Potentiel (HP) ?

Avant tout, un haut potentiel intellectuel désigne une personne qui possède une intelligence supérieure à la moyenne (QI supérieur à 130 quand la moyenne se situe aux alentours de 100).

Au-delà de ce chiffre, les hauts potentiels ont des caractéristiques en commun.


Ce sont des personnes douées d'hypersensibilité et hypersensorialité qui peuvent être à l’origine de souffrances. En effet, ils sont submergés par leurs émotions et passent du rire aux larmes parfois simplement en pensant à quelque chose. De plus, ils se sentent agressés par les bruits, les cris, les voix fortes et même par les odeurs. Ces traits de caractère peuvent développer des tendances phobiques et un isolement.


Le HP se questionne sur tout et tout le temps, il a besoin de sens, de comprendre, son cerveau est en ébullition ! Ce flux de pensées incessant est épuisant et provoque insomnies et anxiété.


Le HP a une exigence de précision et de contrôle, il peut se fixer un emploi du temps à la minute près et faire une crise de panique si un événement vient troubler ce qui était prévu.


Le HP ressent un sentiment de décalage par rapport aux autres depuis son enfance. Il est en adaptation permanente. Aller à l’école et faire semblant d’être comme les autres, parfois même faire semblant de ne pas comprendre pour ne pas se faire remarquer.

Cette adaptation demande des efforts intenses au détriment du corps qui développe des symptômes tels que des maux de tête, de ventre, des vomissements, des problèmes de peau. Le corps et l’esprit s’épuisent jusqu’au burn out et la dépression.



Je reçois au cabinet des enfants et adolescents qui n’arrivent plus à faire semblant. Epuisés par cette sur-adaptation et par la non compréhension des autres, ils n’arrivent plus à aller à l’école, s’isolent et tombent parfois en dépression.


La sophrologie aide les personnes à haut potentiel.

Tout d’abord, elle permet un retour à soi et un retour au corps. S’accepter tel que l’on est, ce n’est déjà pas une chose facile dans la période de l’adolescence, ça l’est encore moins lorsqu’on fait semblant d’être quelqu’un d’autre depuis l’enfance.


La sophrologie permet de reprendre confiance en soi, en ses capacités, de passer de « je me sens nul » à « je suis capable de ».


L’essentiel pour un HP est de s’ancrer dans l’instant présent pour calmer le mental qui se questionne sans cesse.


Utiliser la respiration pour revenir à l’ici et maintenant, s’accorder une pause, voilà ce que peut offrir une séance de sophrologie.

Enfin, grâce aux séances, la personne HP va apprendre progressivement à lâcher prise, à ne pas être dans le contrôle permanent pour laisser de la place aux imprévus.


Au fil des séances, on identifie ses forces et on se remplit de positif. Une fois que le HP s’est réconcilié avec lui-même, il est capable de s’ouvrir aux autres et enfin de vivre !




Je reçois les enfants, adolescents et jeunes adultes à haut potentiel pour des séances de sophrologie personnalisées. Bien qu’ayant des caractéristiques communes, les personnes à haut potentiel restent des personnes uniques, chacune possédant son individualité.